Bien-être au travail : la priorité de l’inspection du travail en France

Nul besoin d’être une lumière pour savoir que quand les employés sont à l’aise et motivés, ils travaillent mieux et augmentent alors le chiffre d’affaires de l’entreprise. Pourtant de nombreux établissements négligent encore ce détail pour différentes raisons. Voici alors quelques conseils pour instaurer une ambiance zen et agréable sur son lieu de travail.

 

Les enjeux du bien-être au travail

Se préoccuper du bien-être au travail, c’est aussi rester à l’affût des risques psychosociaux ou RPS. S’il s’avère qu’un agent à la suite d’évaluations ponctuelles au sein de l’entreprise n’atteint plus autant ses objectifs, ou qu’il ne semble plus aussi motivé qu’avant, ses collaborateurs sont en droit de suspecter un stress professionnel, un burn-out, voire une dépression. Il ne faut jamais laisser les choses aller aussi loin et tenter de rétablir l’ordre le plus tôt possible.

 

À part d’organiser des activités de loisirs pour garantir la stabilité émotionnelle des employés, chaque entreprise devrait mettre à leur disposition un Annuaire inspection du travail ainsi que des organes d’écoute et de suivi médical capables de recueillir leurs plaintes et essayer de trouver avec eux des solutions dans le cadre du travail.

 

Dans le cas où la personne refuse de s’ouvrir par peur ou honte, le manager peut recommander l’agent à des professionnels de la santé totalement extérieur à l’entreprise et à qui les personnes concernées s’ouvriraient plus facilement.

 

Des infrastructures dans les normes

 

L’inspection du travail en France ou ailleurs prête attention aux conditions de travail des salariés et en particulier les infrastructures. Dans la mesure du possible, les employeurs devraient selon celle-ci disposer d’un espace ouvert avec des coins détente afin que les agents puissent prendre des pauses et se socialiser avec leurs collègues.

 

Aménager ce genre d’endroit ne coûte pas un bras même pour une micro entreprise alors que cette initiative leur réussit 9 fois sur 10. Il est donc tout indiqué de se lancer dans ce type d’investissement.

Plus d'articles

10 raisons de passer au vapotage

Les cigarettes électroniques (e-cigarettes) ont commencé à être commercialisées en 2003.  Récemment, elles ont connu une demande accrue pour être utilisées comme dispositif de sevrage