Pourquoi bien aérer sa maison est-il important?

fenetre

La poussière, les odeurs, la chaleur, peuvent rendre l’atmosphère de la maison très pesante. Aérer la maison est une action qui doit être réaliser chaque jour, pour apporter un peu de fraicheur et chasser les mauvaises odeurs de la maison. Plus il y’a de l’air frais dans ma maison, mieux on s’y sent bien. Voici dans cet articles quelques raisons pour lesquelles ouvrir régulièrement les fenêtres est indispensable pour dépolluer l’intérieur de la maison.

Les bonnes raisons d’aérer sa maison

Lorsque la maison reste tout la temps fermée, les odeurs, la poussière, et le gaz qu’on émet chaque jour et qui n’est pas évacué peut entrainer la pollution intérieure.

  1. La dépollution de l’intérieur : la plupart des objets qui sont dans les maisons contiennent des produits ou substances chimiques qui polluent ces dernières. La peinture, les meubles, l’usage des produits d’entretien chimiques, la cigarette, font partie de ces éléments qui salissent l’air. C’est pourquoi aérer sa maison un geste salvateur qui permet de laisser l’air passer de sorte à faire évacuer toute source de toxicité.
  2.  La lutte contre les maladies : lorsqu’on respire la poussière accumulée dans la maison, on a tendance à développer certaines maladies comme le rhume, la toux, et parfois des crises d’asthme. Aérer permettrait donc de réduire les risques d’exposition à ces maladies.
  3. L’élimination des mauvaises odeurs : quand les fenêtres sont constamment ouvertes, cela laisse entrer l’air frais tout en laissant s’échapper la mauvaise odeur. C’est la meilleure manière de chasser les odeurs désagréables sans avoir recours aux désodorisants qui sont pleins de produits chimiques.
  4. Le bien-être : pour se sentir bien chez soi, il est important d’avoir une atmosphère fraiche, ce qui passe par l’aération de son intérieur. Le fait de laisser rentrer de l’air frais dans ma maison aide à se détendre et à passer du bon temps dans sa maison.

Plus d'articles

10 raisons de passer au vapotage

Les cigarettes électroniques (e-cigarettes) ont commencé à être commercialisées en 2003.  Récemment, elles ont connu une demande accrue pour être utilisées comme dispositif de sevrage